Psychothérapie analytique adulte, enfant et adolescent à Paris et à Londres


Adulte


La démarche de psychothérapie analytique chez l’adulte vise le traitement de ses maux intimes par l’expression et par la compréhension des situations dans lesquelles il se trouve en difficulté ou en échec. La bienveillance est le fil continu de la thérapie : elle permet aux affects douloureux, aux situations du passé ou aux conflits de trouver une modalité d’expression et de résolution dans le présent.


Plusieurs phases se succèdent et s’associent dans le temps de la thérapie : l’apaisement des symptômes, l’ajustement du comportement, l’acceptation de la réalité, la résolution de la problématique latente et la transformation.


La psychothérapie analytique tend à donner du sens à ce qui nous dépasse ; elle vise à soigner et à résoudre les problèmes résultant d’une souffrance psychique qui se manifeste par des symptômes tels que le stress, la dépression, l’anxiété, l’angoisse, la phobie, les troubles du comportement alimentaire, l’insomnie, les troubles psychosomatiques, les troubles sexuels, les addictions, les idées suicidaires, les psychotraumatismes, etc. Au-delà de ses effets thérapeutiques, la psychothérapie analytique s’inscrit également dans un processus de connaissance et de développement de soi.


Enfant


Les enfants sont des êtres en construction, en devenir. Durant cette période de leur vie, certains peuvent manifester des difficultés. Investir un espace singulier dans lequel ils vont pouvoir se développer en toute bienveillance est essentiel. Cet espace de croissance, l’enfant va le trouver au sein de sa psychothérapie où il va se raconter dans son intimité et dans sa singularité.

Chez les enfants, le processus psychothérapeutique passe par le jeu, le dessin, les arts, tous révélateurs des différentes facettes de la personnalité de l’enfant. Par le biais de la médiation utilisée, l’enfant expose ses difficultés, s’y confronte et, avec le soutien du psychothérapeute, trouve une modalité de résolution. Le psychothérapeute interroge l’enfant sur ses réalisations, sur ce qu’il ressent ; il interprète toujours à partir des dires de l’enfant.

Les échanges entre le psychothérapeute et la famille sont primordiaux : c’est grâce à cette coopération que l’enfant va s’épanouir et se vivre avec plus de cohérence dans son quotidien.


Adolescent


L’adolescence est une phase de remaniement complexe et de remise en question souvent existentielle. La psychothérapie sert de soutien et d’accompagnement durant cette période. L’adolescent a besoin d’un espace de profonde écoute et de non-jugement, en dehors de son cercle familial et amical, dans lequel il va pouvoir exprimer son mal-être ainsi que ses doutes.

L’étroite relation de confiance qu’il va établir avec le psychothérapeute lui permettra progressivement de structurer et d’élaborer ses pensées, ses actes, ses limites, ses capacités ainsi que ses potentialités ; afin de les orienter de façon juste vers son devenir d’adulte.

Les échanges entre le psychothérapeute et la famille, bien qu’il restent essentiels dans une certaine mesure, sont ponctuels et occasionnels. Il est important que l’adolescent accède à son autonomie en faisant l’apprentissage de sa responsabilité dans le cadre de sa thérapie.